Améliorer l’observance au traitement chez les adolescents et les jeunes adultes

Nous croyons qu’une piètre observance au traitement (qui consiste à ne pas prendre ses médicaments comme prescrit) est une des causes principales de perte de greffon. Quel que soit leur âge, tous les bénéficiaires d’une transplantation peuvent éprouver des difficultés à prendre leurs médicaments comme prescrit. Cependant, il semble que les jeunes sont encore plus à risque de démonter une piètre observance. Ceci pourrait expliquer pourquoi les jeunes âgés de 17 à 24 ans font partie du groupe d’âge le plus à risque de perdre leur greffon.

Une étude antérieure, intitulée TAKE-IT, a montré qu’on pouvait améliorer l’observance lorsque les jeunes étaient jumelés avec un coach, dont le but était de les amener à identifier les éléments pouvant nuire à une bonne observance de leur traitement, et à trouver des façons d’y remédier. Les jeunes qui avaient été désignés à recevoir l’intervention TAKE-IT ont utilisé un pilulier électronique multi doses conçu pour faire le suivi de la prise de médicaments et capable d’envoyer des rappels sous forme de SMS (textos) lorsque les médicaments n’avaient pas été pris. Cependant, deux éléments rendent l’étude d’intervention TAKE-IT impossible à réaliser dans les circonstances actuelles. Tout d’abord, les coaches ne faisaient pas partie de l’équipe de transplantation, et nous ignorons si les équipes de transplantation seraient en mesure de faire leur travail. De plus, le pilulier utilisé ne répondait pas toujours aux besoins des jeunes. Plusieurs participants nous ont dit qu’ils auraient préféré un appareil plus petit et plus mobile.

Alors, quoi de neuf avec l’étude TAKE-IT TOO ?




Nos objectifs

Premier objectif : Comprendre les besoins et les préférences des bénéficiaires d’une transplantation rénale, de leurs parents, et de leurs professionnels de la santé de sorte à optimiser l’intervention TAKE-IT dans un véritable milieu clinique.

Second objectif : Concevoir et évaluer l’utilisation et l’acceptabilité d’un pilulier électronique et de son site Web complémentaire capable d’effectuer le suivi de l’observance.

Troisième objectif : Mener une étude randomisée avec essai pilote de la nouvelle intervention, incluant le pilulier électronique, afin d’évaluer la faisabilité d’un essai clinique de grande envergure et d’améliorer davantage notre intervention.

Les étapes de l’Étude TAKE-IT TOO




Première étape

Première étape :  Durant la première étape de l’étude, nous tiendrons des discussions de groupes distincts de patients et de parents dans des centres de transplantation aux États-Unis et au Canada afin d’optimiser l’efficacité et l’acceptabilité d’une intervention à composantes multiples, ainsi qu’à documenter la conception du meilleur pilulier électronique possible. Quant aux discussions de groupes chez les professionnels de la santé, elles seront utiles pour faciliter la mise en place dans un milieu clinique d’une intervention faisant la promotion de l’observance.

En savoir plus sur l'étape 1

Deuxième étape

Deuxième étape : Durant la seconde étape, les patients vont participer à une série de séances individuelles sur l’élaboration de l’appareil, permettant de recueillir commentaires et rétroaction quant à l’utilisation et la conception du pilulier électronique. Les professionnels de la santé vont également participer à des séances individuelles afin de recueillir suggestions et commentaires par rapport au design du site Web complémentaire qui permettra un suivi adéquat de l’observance.

En savoir plus sur l'étape 2

Troisième étape

Troisième étape : Lors de la dernière étape de l’étude, les centres seront choisis au hasard afin de livrer une nouvelle version mieux adaptée de l’intervention, composée du nouveau pilulier électronique et de son site Web complémentaire, ou à fournir les soins médicaux habituels. L’utilisation des nouveaux piluliers électroniques dans tous nos centres permettra de mesurer l’observance au traitement.

En savoir plus sur l'étape 3